Un BAPE GÉNÉRIQUE sur l’ENFOUISSEMENT des déchets au Québec, C’EST URGENT !

Lettre ouverte à monsieur Benoît Charette, ministre de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) et député de Deux-Montagnes dans les Laurentides 

Et à monsieur Bruno Laroche, préfet de la MRC de la Rivière-du-Nord 

Saint-Jérôme, le 19 janvier 2021 

Messieurs, 

Nous sommes indignés du peu de considération que vous accordez aux intérêts de la population dans la gestion écologique des déchets. Il faudra trouver mieux que  »nous sommes malheureusement confrontés à l’inaction des gouvernements précédents », ou c’est du  »pas dans ma cour » pour justifier et vouloir imposer le méga-enfouissement de déchets pêle-mêle dans la MRC de la Rivière-du-Nord Nord, au dépotoir de Sainte-Sophie, que ce soit par décret ou par un droit de regard à un million de tonnes par an jusqu’en 2040. 

Messieurs, alors que des solutions écologiques existent, l’agrandissement de mégadépotoirs est le contraire du développement durable et de la régionalisation, principe fondamental en la matière depuis 1998.  

En tant que représentants élus, vous avez la légitimité mais aussi la responsabilité de ce service public qui relève, tout comme l’éducation, la santé ou l’environnement, de l’État québécois. Nous vous demandons de prendre des initiatives durables pour ces infrastructures sanitaires et de ne pas renvoyer la facture aux prochaines générations.   

Nous aurions aimé nous réjouir à la fin septembre de l’annonce de la tenue d’un BAPE générique dans les «prochaines semaines, prochains mois ». À la place, nous sommes déçus car au moment même où cette annonce a été faite, vous autorisiez le projet d’agrandissement du lieu d’enfouissement de Drummondville (secteur Saint-Nicéphore), propriété de la multinationale Waste Management et ce, malgré l’opposition de la ville, d’un référendum et d’une consultation publique. 

Les incohérences ne se sont pas arrêtées là. À la mi-décembre, était initié, par décret ministériel, le processus en faveur du projet d’agrandissement de la même compagnie, Waste Management, à son site de Sainte-Sophie dans la MRC de la Rivière-du-Nord. Et ce, pour une durée de 18 années à raison de 1 million de tonnes de déchets par année (près de 1 000 trajets/camions/jour). Ce lucratif projet de méga-enfouissement du lobby américain cherche à s’imposer alors que la population et plusieurs organismes demandent de réduire le tonnage annuel. Ces déchets proviennent à 95 % de l’extérieur du territoire, l’équivalent de 20% de tous les déchets du Québec, chaque année et ce depuis 20 ans ! 

Plusieurs semaines sont passées depuis l’annonce, le 28 septembre 2020, d’un BAPE générique sur l’enfouissement des déchets au Québec. Plusieurs incohérences, plusieurs promesses retardées également. C’est pourquoi, nous avons déposé le 2 décembre 2020, une pétition à l’Assemblée nationale du Québec qui en réclame la tenue. 

Messieurs, un BAPE génériquec’est urgent, nécessaire et démocratique. 

Normand L Beaudet et Diane Roy, porte-parole de la Coalition Alerte à l’enfouissement Rivière-du-Nord (CAER) 

Lucie Massé et Marcel Gosselin, porte-parole d’Action Environnement Basses-Laurentides (AEBL) 

CC     Élu.e.s des circonscriptions provinciales de la région des Laurentides 

Maires, conseillers et conseillères des municipalités de la MRC RDN  

Élu.e.s de l’opposition à l’Assemblée nationale responsables du dossier de l’Environnement 

Médias régionaux  

Société civile de la région des Laurentides 

P.S. La crise sanitaire prenant en grande partie l’espace médiatique, plusieurs médias diffusent peu ou pas nos communications. Nous faisons appel à la solidarité des médias sociaux pour relayer cette lettre ouverte. Merci 

-30- 

Source :           Normand L Beaudet : alerte.enfouissement@outlook.com  

WEB

https://alerteenfouissement.wordpress.com/

FB : https://www.facebook.com/pg/CoalitionAlertealenfouissementRiviereduNord/posts/?ref=page_internal

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.