Sciences de l’information et de la communication : Quelques éléments de la thèse de doctorat de Esther Delwendé Konsimbo Esther

Précision : Thèse soutenue le mercredi 23 octobre 2019 

Thème : « l’entreprise de presse en ligne au Burkina Faso : organisation et perspectives d’évolution. »

Elle a noté que les ressources financières des médias en ligne proviennent dans leur grande majorité des reportages facturés. Les autres sources de revenus proviennent des publicités, des subventions de l’Etat et des exonérations douanières.

Elle n’a pas non plus oublié les partenariats qu’ils signent avec les institutions privées et étatiques. Au niveau des charges, le salaire occupe la première place. Ensuite, viennent les maintenances, l’acquisition de matériel, les frais d’hébergement ainsi que les loyers.

La doctorante a souligné que tout n’est pas rose dans le secteur de la presse en ligne. Dans ses enquêtes, il ressort qu’il y a des médias dans lesquels des cumuls de fonctions sont constatés. Dans certains cas même, les journalistes sont pris comme des commerciaux. Sur cette même lancée, il y a des médias en ligne qui ne respectent toujours par la convention collective des travailleurs.

Elle a pris l’exemple d’un journaliste titulaire d’une maitrise en sciences de l’information et de la communication qui est payé à 70 000 F CFA. Cela n’est pas sans conséquence. Selon elle, cette situation entraine des démissions.

Elle a aussi remarqué que les médias en ligne ne font pas des articles approfondis. Ils se contentent seulement des comptes rendus. Toutefois, elle salue le fait que certains médias intègrent le multimédia dans la production.

S : L.F.N

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.