Poésie: Les mâts en croix

Originally posted on Maître Renard:

Vonstetinalightning

Les mâts en croix

Les mâts en croix,
en prière face à l’Océan,
sirène de proue,
ça grince de partout
et les voiles seront notre saint suaire.

Les mâts font leur dernière prière,
défiant les éléments.
L’amertume a buriné les visages.
Nous ne faisons qu’un,
mélange de bois et de chair;
un seul équipage
face à notre destin.

La messe est dite
notre église ballotte:
seule notre foi
peut nous tirer de là.
Nous sommes au milieu
de l’infini et nos Te Deum
sont engloutis
par la Nuit.

Comme l’orchestre du Titanic,
continuons nos prières
pour ne pas désespérer,
il y aura toujours là-bas
une lumière…
Hisse et haut, matelots,
les bras en croix,
les mâts en prière
et vogue la galère,
Santiano…

( Sur une idée de Collioure. Grand merci à mon ami.)

Voir l’original

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.