Nouvelles de la Réunion, de Saint Vincent et d’Islande // News from St Vincent, Reunion Island and Iceland

Au quatrième jour de l’éruption du Piton de la Fournaise (Ile de la Réunion), le tremor éruptif s’est stabilisé après avoir connu le déclin habituel après la sortie de la lave, puis quelques fluctuations.

Les données satellitaires ont permis de tracer le contour précis de la coulée de lave qui, le 11 avril au soir, avait parcouru environ 3,2 km. Le front de coulée se situait au niveau du cassé des Grandes Pentes, vers 1690 m d’altitude. La lave devrait désormais avancer un peu plus rapidement en direction de la Route des Laves, mais elle a encore un long chemin à parcourir avant de l’atteindre. Si elle continue sa progression, la coulée devrait toutefois être visible depuis la route dans les heures qui viennent.

Comme indiqué précédemment, cette coulée est alimentée par deux bouches éruptives, une principale et une secondaire qui émettent des fontaines de lave de 30 à 60 mètres de hauteur. Le site éruptif est toujours bien visible depuis le Piton de Bert. Attention de stationner correctement les véhicules et de respecter les horaires du couvre-feu, sinon gare aux amendes.

Source : Presse réunionnaise, OVPF.

Situation de la coulée de lave le 11 avril 2021

Crédit photo : C. Holveck

++++++++++

À la lecture des médias locaux, il semble qu’aucune nouvelle éruption explosive ne se soit produite à La Soufrière de Saint-Vincent au cours des dernières heures. La presse s’attarde sur les coupures de courant dues à la cendre et sur les problèmes d’approvisionnement en eau. Les photos satellites montrent que le sommet du volcan est bouleversé. Il semble que la récente activité éruptive ait ouvert une nouvelle bouche et que les dômes de lave de 1979 et 2020-2021 aient disparu ou soient enfouis sous les matériaux émis par la dernière activité.

L’activité sismique de La Soufrière continue selon le schéma amorcé la veille. Le réseau sismique enregistre de courts épisodes de tremor de forte amplitude, chacun d’une durée d’environ 20 minutes, avec des intervalles de une à six heures. Ces épisodes de tremor semblent coïncider avec des périodes de fortes émissions de gaz et de cendre ou d’activité explosive. Le volcan continue d’émettre de grandes quantités de cendres. Les scientifiques de l’UWI affirment que les explosions et les retombées de cendres qui les accompagnent continueront probablement de se produire au cours des prochains jours.

84 abris hébergeant plus de 3 718 occupants sont désormais pleinement opérationnels. L’évacuation des personnes qui refusaient de quitter leurs localités se poursuit. La NEMO informe le public que, dans un effort pour protéger les droits, la vie privée, la santé (coronavirus) et la dignité des personnes dans les hébergemets d’urgence, les photos ou vidéos de personnes ne sont pas autorisées.

Source: Médias locaux.

Source: Capella Space.

++++++++++

L’éruption se poursuit dans la Gelingadalur (Islande) sans changement significatif. A noter toutefois un nouveau point d’émission de lave entre les fractures du 5 et du 7 avril 2021.

Les visiteurs du site éruptif doivent se méfier des gaz volcaniques et prendre en compte les nouvelles restrictions d’entrée en Islande. La zone est sous surveillance et contrôlée de midi à minuit. En dehors de ces horaires, il en va de la responsabilité de chacun.

En cliquant sur ce lien, vous verrez une bone vidéo de l’éruption réalisée à l’aide d’un drone. La dernière partie en accéléré est un peu longue. C’est dommage car le reste est fort correct.

—————————————–

On the fourth day of the Piton de la Fournaise eruption (Reunion Island), the eruptive tremor has stabilized after experiencing the usual decrease after lava emerged, then some fluctuations.

Satellite data made it possible to trace the precise outline of the lava flow which, on the evening of April 11th, had travelled about 3.2 km. The flow front was at the start of the Grandes Pentes, about 1690 m a.s.l. The lava should now move a little faster towards the Route des Laves, but it still has a long way to go before it reaches the road. At the curren rate, the flow should be visible from the road in the coming hours.

As I put it previously, this flow is supplied by two eruptive vents, a main and a secondary which emit lava fountains 30 to 60 meters high. The eruptive site is still clearly visible from the Piton de Bert. Visitors should park vehicles correctly and respect the curfew hours, otherwise they will be fined.

Source: Reunion press, OVPF.

++++++++++

Reading the local news media, it seems no new powerful explosive eruption has occurred at St Vincent’s La Soufriere during the past hours. The press tells about the power outages because of the ashfall and the water supply problems. Satellite photos show that the summit of the volcano is completely changed. It looks as if the recent eruptive activity has opened up a large new vent, and the 1979 and 2020-21 lava domes are gone or buried.

Seismic activity at La Soufrière Volcano continued the pattern that began the day before. The seismic network recorded short episodes of high-amplitude seismic tremor, each lasting around 20 minutes, with gaps between them from one to six hours. The tremor episodes seem to coincide with periods of enhanced venting or explosive activity. The volcano continues to emit copious amounts of ash. UWI scientists say that explosions and accompanying ashfall are likely to continue to occur over the next few days.

84 shelters with more than 3718 occupants are now fully operational. The evacuation of persons who had previously remained behind in their communities continues. The National Emergency Management Organisation (NEMO) wishes to inform the public that in an effort to protect the rights, privacy, health (coronavirus) and dignity of persons living in the emergency shelters, unauthorized filming, video recording or taking of photos of persons will not be permitted in the emergency shelters.

Source : Local news media.

++++++++++

The eruption is going on in Gelingadalur (Iceland) with no significant changes. Visitors should beware of the volcanic gases and take into account the new entry retrictions in Iceland. It should be noted, however, that new lava emmerged between the 5 and 7 April fissures.

The eruption site is monitored and controlled from noon to midnight. The rest of the time, it is everyone’s responsibility.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.