Libération de Biram Dah Abeid

MAURITANIE — Biram Dah Abeid, Président de l’Initiative de résurgence du mouvement abolitionniste en Mauritanie (IRA), et Abdallahi Houssein Messoud, membre de l’RA, ont retrouvé leur liberté le 31 décembre 2018, après plus de quatre mois de détention provisoire.
La cour correctionnelle de Nouakchott-sud, qui avait ouvert le procès le 31 décembre au matin, les a condamné à 6 mois de prison, dont 2 mois ferme, pour « tentative d’atteinte à l’intégrité d’autrui » suite à une plainte déposée par un journaliste accusant le leader de l’IRA de l’avoir menacé. Chose étonnante, ils ont été condamnés alors que le plaignant avait retiré sa plainte. Comme ils étaient emprisonnés depuis le 7 août 2018, ils ont été libérés dans la soirée du 31 décembre 2018.
Biram Dah Abeid et Abdallahi Houssein Messoud avaient été arrêtés la veille du lancement de la campagne électorale pour les législatives, auxquelles M. Dah Abeid était candidat sur Nouakchott. Bien qu’il n’ait pas pu faire campagne, il a été élu député. A sa sortie de prison, il a déclaré : « J’ai été traîné pour la énième fois dans les geôles insalubres des prisons, injustement, seulement pour m’empêcher de participer aux élections ». Il avait déjà été incarcéré en 2012 et 2014.

Source : ACAT-France


Nous avons prié pour Biram en novembre 2018.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.