La prière

La prière

Saint-Pierre (pas le poisson, non, le vrai) : Patron, j’ai besoin d’un coup de main…

Dieu Himself : Quoi encore ?

Il aimerait bien se reposer, le coup du septième jour dans la Bible c’est du pipeau, ça fait des millions d’années qu’il n’arrête pas.

SP : C’est une demande d’un humain.

Il déplie une note et lit d’un ton de fonctionnaire obéissant : « Ton de prière fervente. Accordez-moi l’Amour. Votre dévoué XY. »

SP : Tiens, il y a une faute dans ses pensées, après le « l » apostrophe on ne met pas de majuscule…

DH : Encore un qui croit au Père Noël et en veut plus que les autres ! Ou qui se prend pour Dieu ! Ca ne sera pas le premier ! (Il fronce les sourcils) Et parmi toutes les terriennes, tu n’as pu lui trouver personne ?

SP (il a l’air pris en faute) : C’est-à-dire… ce n’est pas un homme en fait… (il triture sa note entre ses doigts). Suite à une erreur sur une chaîne des naissances terrestres, il y en a tout un lot qui n’a pas reçu le bon moule…

DH : Comment ça pas le bon moule ?

SP (terriblement gêné) : ils sont nés avec le corps de l’autre sexe, Eve en costume d’Adam et Adam en …

DH (voix de stentor) : ça suffit avec ces balivernes ! Tu ne vas tout de même pas me réciter leurs légendes maintenant ! (Il énonce d’une voix douce mais terrible) Et ça se chiffre à combien cette regrettable erreur, mmhhhh ?

SP : C’est-à-dire… (Sa note est un chiffon, ses mains transpirent, il bégaie)… ça n’est pas la première fois que ça arrive…

DH (glacial) : La suite… je t’écoute…

SP : C’est arrivé il y a bien longtemps déjà, un premier lot. Un Séraphin s’était endormi près de la chaîne et n’a pas mis les moules à jour au bon moment. Les autres ont laissé les naissances se faire et ont observé le résultat. Ils ont trouvé la situation cocasse et pleine de fantaisie. Du coup ils ont décidé de recommencer volontairement de temps en temps…

DH : Sans m’en parler ? Bravo !

Il allume Channel Earth, choisit un point du globe et regarde un instant.

Honduras, un médecin tabasse une personne trans’…

Etats-Unis, un homme trans se jette sous un camion, une femme trans est assassinée…

Il tourne la molette et partout ce n’est que honte, rejet, discrimination, violence, suicide, assassinat…

DH (les sourcils froncés, Jupiter n’est rien à côté) : Cocasse, vous appelez ça cocasse ? Vous plaisantez j’espère !

SP : Les Séraphins n’y ont pas prêté attention les premiers temps, ça ne se passait pas si mal à l’époque où le matriarcat dominait la planète. C’est après que ça s’est gâté !

DH (grommelle): Il faut vraiment que je m’occupe de tout ici ! Vous faites décidément de drôles d’expériences quand j’ai le dos tourné… Revenons à sa demande à ton…, enfin à ta protégée ! Comment s’appelle-t-elle ?

SP (souriant, il sait que sa réponse ne va pas attirer les foudres divines) : Xantha, patron !

DH : Xantha… alors qu’elle est brune… enfin… cette histoire de moule sûrement là aussi… (Il caresse sa barbe blanche, pensif et un peu ému). Xantha m’évoquerait la blondeur, la couleur du soleil ! Mais c’est joli Xantha…

Il saisit un registre et cherche : Xantha, Xantha, mais elle n’est pas toute jeune dis-moi. Que comptes-tu faire pour elle ? As-tu au moins une idée ?

SP : Oui, oui, je sais. Mais sa demande est partie très tard aussi. J’ai regardé sur mes tablettes, pour trouver quelqu’un de compatible et je n’ai pas grand monde de libre… Et puis soudain, j’ai pensé à quelqu’un, il vient du même lot mal moulé, et il a prié pour rencontrer l’amour lui aussi… Sauf que j’ai bien du mal à le caser celui-là, il a la bougeotte on dirait…

DH : Tu as pensé ? Je crains le pire… (il rit d’un ton moqueur) Mais ta Xantha, elle en voudrait au moins de ton mal moulé en quête d’amour ? Qui connaît l’orthographe, lui, c’est déjà ça !

SP : J’ai vérifié les registres de la chaîne, ils proviennent bien de la même. Ils ont tant en commun ! Lui aussi idéalisait l’amour. Il a fallu le calmer…

DH (il compulse les dossiers) : même âge, même profession, couleur préférée le bleu. Ils aiment l’eau, les voyages, la musique. Ce sont deux romantiques, deux amoureux de la nature, ils apprennent l’éveil chacun à leur façon. Ils sont mignons, dis-moi ! Ah tiens, ils ont aussi entrepris un remoulage imparfait grâce à une technique médicale récente qui peut faire illusion. Mais ça m’a l’air très bien tout ça !

SP : Ah, Il est assez en forme lui aussi… ah non, flûte, il y voit très mal et souffre du dos !

DH : Elle entend mal, ça ira ! En revanche, elle est têtue comme une mule !

SP : Oh lui, il est rebelle à toute autorité ! D’ailleurs il vous insulte très régulièrement…

DH (ému): Mais regarde, ils ont bon cœur tous les deux… On essaie ? (Il réfléchit). Hélas, ils sont vraiment très éloignés géographiquement !

SP : Je savais que ça vous plairait ! J’ai un plan patron !

Il appuie sur un bouton…

SP et DH sont penchés sur un écran et regardent une scène. Ou plutôt des mots qui s’inscrivent :

– Lui : Si j’osais, je crois bien que je te ferais la cour…

– Elle : Si tu osais, je crois bien que je me laisserais faire…

SP : ça marche patron, ça marche !

DH : attends, voyons sur la durée. Ah mais tu as raison, elle se laisse charmer… et regarde-le comme il est empressé ! Qu’ils sont attendrissants…

– Elle : charmeur !

– Lui : allumeuse !

SP : vous avez vu, j’ai déjà réussi à les rapprocher beaucoup l’un de l’autre !

DH : Oui je vois ça. Ils se cherchent en tous cas. Il la trouve très attachante et elle le complimente, écoute ! (Il rit) Oh, comme elle m’idéalise, que c’est drôle ! Mais vis ta vie d’humaine, ma petite, dépêche-toi, avant qu’il ne soit trop tard ! Et lui, un vrai gamin, comme il est fervent ! (Ton amusé) Ah c’est loin d’être la même ferveur à mon égard… Oh ! Regarde, ils envisageraient même d’œuvrer à deux pour le bien-être des autres … Ils me plaisent bien ces deux-là, je vais leur donner un coup de pouce !

Il appuie sur un bouton.

SP : Oh mon Dieu !!!

DH : Oui ?

SP : On a changé le tableau de commande le mois dernier…

DH : Et ?

SP : Ce n’était pas ce bouton-là…

(Vendredi 1er août 2014)

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.