Krik? Krak! ¤ Edwige Danticat

En Haiti, lorsque le conteur dit Krik? l’auditoire répond Krak! Et l’histoire peut commencer.

Joséphine, Lamort, Grace, Princesse, Marie, Célianne, ces femmes ont en commun un arrachement au pays, à la mère ou à l’amour.

Derrière le fil narratif de chaque nouvelle ondule la rivière Massacre, où plus de 20 000 Haïtiens sont cruellement massacrés sur les ordres du Président de la République Dominicaine en 1937. Cette rivière, frontière et veine indélébile va couler et faire battre le sang des Haïtiennes de ce recueil, expatriées aux États-Unis ou menant une vie de survivance en Haïti. Sortant parfois de son lit, cette rivière-veine-frontière, traumatisme généalogique et devoir de mémoire identitaire prend la forme d’un papillon, d’une madone qui pleure, d’un cahier de réfugié jeté à la mer, d’une amitié charnelle.

Difficile de ne pas succomber à la poésie des images d’Edwige Danticat et de ne pas serrer les dents devant le règne de Papa Doc, de la violence des Tontons Macoutes, la dureté de l’exil et du statut de migrant.

Un recueil de nouvelles à lire absolument, pour que jamais l’eau de la rivière Massacre ne perde sa couleur: une chose est importante: on écrit peut-être pas l’histoire avec une gomme, mais les écrivains écrivent le passé et le présent avec la poésie, la rage, l’espoir.

Un coup de cœur pour cette écriture poétique et pourtant si crue, pour se souvenir et honorer celles et ceux à qui il manque quelque chose.

IMG_20201015_100115_710

Krik?Krak! d’Edwige Danticat, en VO chez Random House.


edwidge.bymarkdellasEdwige Danticat est né à Port-Au-Prince en 1969. Alors que ses parents partent pour New York, Edwige et son frère restent à Haiti, élevés par leur oncle et leur tante. Elle commence l’écriture à l’âge de 9 ans, puis part rejoindre ses parents à Brooklyn à 12 ans. L’exil la désoriente et l’immigration, la diaspora et les relations mères-filles prennent une place centrale dans ses écrits. Elle est l’auteure de nombreuses nouvelles, dont celles rassemblées dans le recueil Krik?Krak! mais aussi de romans : The Farming of Bones, Breath, Eyes, Memory.

Son site: https://edwidgedanticat.com/

crédits photo © Mark Dellas

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.