Je te croyais mon amie

Calice. Pourquoi t’appelles-tu ainsi ? Ton nom est Chloé. Chloé de la Marre. Le même nom de famille que celui de la naine dans Joséphine. Mon chien s’appelle Calice. Ma femme s’appelle Reviens. Et toi tu te nommes Chloé.

Belle Chloé.

Depuis que tu m’as montré tes seins, à la suite d’une gageure que tu as perdu, ma vie s’est transformée. Je ne lis plus mes comics de la même manière. Je voudrais que tu viennes avec moi au prochain Comic-Con, vêtue d’un costume de madame Fantastique qui se dézippe et qui dévoile une paire de seins à faire pâlir d’envie celui qui dessine madame Fantastique dans la vraie vie.

Belle Chloé.

Je m’en vais apprendre la salsa dans les bras d’une conchita qui donne ses cours dans un studio minable de la rue Sainte-Catherine. Je m’en vais apprendre comment donner des fleurs. Je m’en vais remplacer ma collection de disques de Deak Kennedys par ceux de Phil Collins. Je m’en vais me foutre en l’air pour te donner tout l’amour que tu mérites. Je me sacrifie comme une tour sur un échiquier.

Belle Chloé.

 

 

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.