Des joueurs sont morts pour mieux renaîtres !

Lalibaba a lancé en force samedi dernier sa 14e saison d’improvisation avec la série Survivor. Arbitré par l’unique Bru “PowerPad” manchu, cette soirée a mis à rude épreuve l’ensemble des joueurs qui ont dû mourir au cours de la soirée.

L’analyse permet de se rendre compte de la grande expérience dont bénéficie la ligue Lalibaba. Les joueurs étaient prêts et possèdent les outils pour répondre à des commandes aussi intenses. Les recrues sont quant à elle bien entourées et pourraient faire leur place rapidement. Les vétérans devront poursuivre leur progression s’ils ne veulent pas se faire pousser hors du projecteur.

Après quatre matchs préliminaires ayant amené Pronature au sommet du classement du tout premier survivor de Lalibaba, Hyundai Amos a défait la Gourmandine lors d’une fusillade mort-subite pour ensuite vaincre ces mêmes Pronature grâce au brio de Louis-Éric Gagnon qui a impressionné grâce à son énergie tout au long de la soirée. Il a d’ailleurs reçu l’étoile de l’arbitre ce soir-là tandis que la capitaine, Ménard (PRO) recevait les honneurs du public.

Voyez les photos du match ici

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.