D’un jour à l’autre 470 : Aime ton prochain comme toi-même

« Aime ton prochain comme toi-même. » (Jésus)

Voici une parole particulièrement intéressante dans sa formulation alléchante : « comme toi-même »… et comme toute parole d’un éveillé elle comporte en elle-même un abîme, passé le premier frétillement du cœur ; en effet :

« Si tu aimes ton prochain comme toi-même », c’est que « toi-même » a disparu ! et si tu veux aimer ton prochain comme toi-même, un seul chemin : l’effacement du moi. Notre plus attentif ami sur ce chemin devient alors notre quotidien. Il ne s’agit aucunement de se juger mais simplement de vivre les yeux ouverts à sa réalité, à son « moi d’abord ». Il s’agit de ne plus se laisser endormir par un mental qui nous berce de pensées, pour ne pas être démasqué. À chaque instant nous sommes mis au défi d’entrer en vision de notre propre réalité.

Quelle différence y a-t-il entre l’expression de notre incarnation unique, et « moi » ?

Les manifestations du moi sont l’expression d’un psychisme que le moindre souffle ressenti comme contraire, menace. Les manifestations spécifiques à une incarnations sont fleurissements de dons sans personne pour se les approprier. Un arbre fleurit les fleurs et les fruits qui lui sont propres. Les conditions favorables ou non qu’il rencontre ne le concerne pas. De même une incarnation libre du psychisme : elle attache certes son chameau, mais après elle met totalement sa confiance en Dieu. Comme le colibri elle se contente d’être ce qu’elle est de tout son cœur. Moi ne s’intéresse qu’aux conditions qui sont favorables à sa survie. Fleurir les fruits de l’incarnation est le dernier de ses soucis. Son psychisme recouvre l’Origine qu’il est avant qu’il fut « moi », et ce même psychisme recouvre la forme et les fruits que cette même Origine manifeste en cette incarnation unique.

S’accomplir c’est être ce que nous sommes, incarnation unique de l’Origine, parmi d’autres incarnations uniques. Mais nous, nous croyons que s’accomplir c’est « être moi ».

Belle semaine

François

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.