Confinement au Domaine

Une fois n’est pas coutume, voici un article sur le Domaine.
Nous y retournerons au mieux à Noël prochain et j’avoue que cela commence à devenir long.
Je me sens comme Scarlett sans son Tara 🙁
Enfin …

Suite à l’allocution de notre cher Président mercredi annonçant un nouveau confinement, la Team Pâtisserie s’est naturellement posé la question suivante : où allons-nous le faire ?
Ils avaient envie de s’échapper de leur appartement mais se demandaient si cela était bien raisonnable étant fortement confrontés au virus ces dernières semaines.

Complètement décomplexée car connaissant leur sérieux, ma position de simple consultée à été claire : filez au Domaine !

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est forrest.jpg

A un moment, il faut être réaliste et pragmatique : Maman vient de recevoir sa seconde injection de Pfizer (hourra !) et la maison est suffisamment grande pour une cohabitation sans risque avant les tests réalisés à J+ qui permettront alors la circulation de tous dans les différentes pièces, masqués il va de soi.

De plus, ils ont largement de quoi tenir plusieurs jours sans faire de courses.

Et en attendant ?
Confinement strict.

Du coup, la maison a – presque – retrouvé la configuration qu’elle avait pendant l’occupation !
Elle était louée en plusieurs logements par mes Grands-Parents partis habiter à moins de 500 mètres de là mais c’est une autre histoire dans l’Histoire.
Au passage, la photo d’accroche est celle de la façade avec un drapeau datant de la libération, grand moment familial comme vous vous en doutez certainement.

Nous voilà donc 80 ans tout pile plus tard : la chambre du bas (équipée d’un cabinet de toilette complet + disposant d’un accès extérieur) ainsi que le salon attenant sont totalement dédiés aux pâtisseries qui ont interdiction de se rendre dans les autres pièces.
En 1941, une cuisine avait été créée dans le salon, évidement cela n’est plus le cas aujourd’hui 😉

Mais alors, comment font-ils pour se nourrir sans croiser Maman ?
Réponse collégiale des confinés (EDIT de 20h45 mais il en valait la peine !).

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est gaziniere.jpg
Ah ah ah

Et bien en se servant tout bêtement de la laiterie, accessible par l’extérieur.

Malheureusement la gazinière a été virée dernièrement, mais il reste l’évier dédié au jardinage, le « frigo de Noël » (celui qui sert en renfort quand nous sommes étions 7 ou plus en vacances) ainsi que les congélateurs.

Au moins c’est vintage 😉

Et comme l’antique gazinière est partie à la déchetterie, zut avec le recul, rien ne vaut la plaque à induction, posée gracieusement sur le stock des granules du poêle.

Que c’est beau !

Cette dernière image nous a fait rire aux larmes avec Pam 😉

Les voilà donc bien organisés en attendant sereinement les tests programmés pour jeudi prochain.

Oui mais s’ils ont besoin de traverser la grand salle ?
Et bien, à défaut de cloche de Pâques, ils agiteront celle-ci :

On peut rigoler, non ?

Cela peut faire sourire certains de prendre autant de précautions pendant 5 jours, mais moi je suis fière qu’ils ne soient pas des Parigots-têtes-de-veau prenant d’assaut l’ouest comme des Jean-foutre et surtout qu’ils fassent bien attention à Maman <3

Et les pâtisseries dans tout cela, ne serait-ce pas trop dur à vivre moralement pour nos chères sucreries confinées strictement ?
Heu …

Le bureau de campagne aménagé par le Biscuit
(qui fait 1m75 aujourd’hui, la vache !)
Le Macaron bien relax devant ses quartiers

Bon confinement à vous mes chéris <3

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.