Classement mondial de la liberté de la presse 2021 : le journalisme est un vaccin contre la désinformation, bloqué dans plus de 130 pays

Le continent africain reste le plus violent pour les journalistes, d’autant que la pandémie de Covid-19 a exacerbé le recours à la force pour empêcher les journalistes de travailler.

En Tanzanie (124e), le président John Magufuli affirmait que le coronavirus était un “complot des Occidentaux” et que son pays l’avait chassé “par la prière”. Il avait instauré un blackout de l’information sur la pandémie, avant de décéder en mars.

Plus d’informations https://bit.ly/2QlJONG

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.