Cendres – Thierry Di Rollo

En 2007 les éditions Actu SF publiait Cendres de Thierry Di Rollo, quatre textes âpres et noirs qui offraient une excellente porte d’entrée dans son univers. Depuis, L’auteur de Préparer l’enfer ( Série Noire, 2011), de Bankgreen ( Le Bélial’, la même année) ou encore du remarquable Drift ( Le Bélial’, again, en 2014) s’est imposé comme une voix à part dans la littératures de genre. Son œuvre, pléthorique, se caractérise par des ambiances sombres et une grande sensibilité. Une œuvre qui – si elle ne plaît pas à tout le monde – ne laisse jamais indifférent.

Les 81 pages de Cendres ne sont pas de tout repos. Avec la première nouvelle, vous serez projeté dans un camp d’enfermement de réfugiés, où l’instinct de survie et la faim se referment comme un piège implacable sur les détenu-e-s. Cendres donne le ton, entre désespoir et nihilisme dans « l’indifférence d’un monde déshumanisé à venir ». Puis, vous serez aux premières loges pour une parade militaire sanglante aux allures de farce animalière satirique dans Jaune papillon. Les Hommes du château est un texte qui nous entraîne dans les recoins les plus sombres de l’âme humaine. Une jeune fille est pourchassée dans une forêt par des hommes. Elle réussit à s’enfuir, et est recueillie dans un village. Est-elle pour autant hors de danger ? Enfin, Quelques grains de riz, nous offre un voyage temporel dans le Liverpool des Beatles, et dans les délires obsessionnels d’un fan d’Eleanor Rigby .

Thierry Di Rollo n’épargne ni ses personnages, ni les lecteurs-rices. La plume est tranchante, le style dense, ils portent à nos yeux l’inanité d’un monde déliquescent. Cette plongée dans le vortex Di Rollien bouscule, fait réfléchir, et dérange, pour au final offrir à défaut d’un coup de cœur, une lecture marquante.

Cendres, Thierry Di Rollo, Actu SF coll Les Trois Souhaits, 81 pages, 2007

Lecture réalisé pour le challenge littéraire Projet Ombre

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.