The Avenue in the Rain de Arnauld Pontier

the-avenue-in-the-rain

Ce livre est un recueil de plusieurs nouvelles, quelques-une absolument géniales et d’autres moins intéressantes. Je vais détailler tout de suite.

La première nouvelle éponyme SF traite du dernier homme sur Terre dans un style noir et jouissif. L’auteur rajoute quelques bonnes inventions et on ressent tout de suite la misère du personnage principal dans un décor parfaitement décrit de manière poignante. Je dois dire que c ‘est la meilleure nouvelle du recueil à mon avis.

Le cœur à nu est pour moi la deuxième meilleure nouvelle. L’aspect étrange et fantastique apparaît avec justesse petit à petit et j’ai tout de suite sympathisé avec cette femme qui subit un étrange destin. La fin est à la fois dure et extrêmement bien imaginée, c’est court et intense.

Quant aux deux dernières, j’étais moins convaincue par La photographie que je n’ai pas bien compris, et par Syrtes qui malgré le style, est moins une nouvelle qu’une évocation de l’auteur.

Bref, un recueil à lire pour les deux principales nouvelles, noires, fortes en émotions, et avec un style remarquable.

 

 

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.