Serpentine

« Une boutique de tatouage où l’on emploie des encres un peu spéciales. Une aire d’autoroute qui devient un refuge à la nuit tombée. Une ligne de métro où l’on fait d’étranges rencontres. Un restaurant grec dont la patronne se nomme Circé. Une maison italienne où deux enfants croisent un esprit familier… Tels sont les décors du quotidien où prennent racine ces dix histoires. Dix étapes, et autant de façades rassurantes au premier abord… mais qui s’ouvrent bientôt sur des zones troubles. Car les lieux les plus familiers dissimulent souvent des failles, écho de ces fêlures que l’on porte en soi. Il suffit de si peu, parfois, pour que tout bascule… Serpentine est le premier recueil de nouvelles de Mélanie Fazi et la place d’emblée parmi les grandes voix du fantastique contemporain. Il a reçu le Grand Prix de l’Imaginaire en 2005. »

Ce recueil de nouvelles est mon premier livre de Mélanie Fazi.L’occasion de me forger une opinion de cet auteur dont j’entends beaucoup parler.Je ne vais pas faire durer le suspense plus longtemps,j’ai adoré ce recueil.Je l’ai reçu hier et j’ai déjà fini sa lecture.Je ne m’attendais pas à être emportée  de cette façon.Mélanie Fazi écrit comme nul autre.Son style est tout simplement beau et poétique.Une plume fine dont les tournures,les figures de style,tout sonne très juste.Un style très agréable à lire qui facilite l’entrée dans l’univers particulier de Melanie Fazi.Particulier,de part son ambiance surtout car lorsque l’on commence sa lecture,on est aussitôt happé dans un univers triste et quelque peu malsain.Dans un monde très proche du notre où le fantastique s’insinue de façon subtile.Il prend sa place dans les endroits les plus inattendus…bouches de métros,restaurant,salles de concert…Pendant tout le recueil,on oscille entre la réalité et l’imaginaire.Des histoires qui nous sembleront assez familières mais qui sombreront soudainement dans le fantastique à la toute fin.Fazi nous prend donc par surprise et j’ai trouvé ça très plaisant.

Bien sûr,certaines nouvelles m’ont plu davantage que d’autres:

Dans Serpentine,un petit groupe de tatoueurs utilisent une encre très spéciale et en use pour bouleverser à jamais l’existence des personnes passant sous leurs aiguilles…Le salon de tatouage,endroit familier pour moi…Cette nouvelle a donc une consonance particulière pour moi.Sans doute la plus originale du recueil.

Une aire d’autoroute peuplée de personnages plus étranges les uns que les autres…Dans Nous reprendre à la route,l’auteur nous dupe brillamment sur l’apparent quotidien d’un endroit ou peu de gens s’attardent.Enfin,jusqu’à la lecture de cette nouvelle.

Rêves de Cendres ou l’histoire d’une jeune fille rêvant de s’enflammer…Un impact très personnel,elle m’a beaucoup touchée.

Les nouvelles suivants m’ont également plu,mais c’est la première partie de ce recueil que j’ai le plus appréciée.Petit bémol pour Le faiseur de pluie et Le passeur qui ne m’ont pas autant passionnées que les autres.Mais à part ce petit point négatif,ce fût une découverte enthousiasmante,qui me donne très envie de replonger dans l’univers de Mélanie Fazi par le biais de Notre-dame-aux-ecailles que je possède également.Une lecture que je conseille à toutes les âmes qui apprécient les récits étranges et poétiques,saupoudrés d’une dose de fantastique.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.