Prologue : Le jour 1

Tout d’abord, bonjour à tous et toutes qui lisent cet article.

Mon nom est Gilberto Cardinal, mais ça, vous le savez déja. (Parce que c’est probablement moi qui vous a donné ce lien. )

On va répondre aux questions dans deux secondes, mais juste à avant je tenais à vous remercier de prendre le temps de lire tout ça. J’aime m’obstiner, mais j’aime encore plus m’obstiner quand je sais qu’on m’écoute. Ça donne un intérêt et en plus, je partage mon point de vue. Ma contre vision.

Qu’est-ce que ce blog?

J’ai créé Contrevision parce que trop souvent je lis des choses qui m’outrent ou qui causent une sorte d’agacement dans mon fort intérieur. Des articles dans les journaux ou sur d’autre blogs, voir même sur Facebook. Ces articles là, ils envoient un message. J’ai donc créé ce blog pour contredire le message envoyé (S’il y a lieu à être contredit). Je suis un adepte de la logique et de l’objectivité, je vais donc n’utiliser que cela dans la majorité de mes articles pour expliquer ma façon de voir tel ou tel sujet. On verra si ma façon de penser rejoint la votre ou alors vous aide à y voir plus clair.

Qu’est-ce qu’on va pouvoir lire comme articles dans ce blog?

Majoritairement, ce sera des articles d’opinion et de logique pour montrer un envers de la médaille sur des sujets « chauds ». Il y aura aussi des petits articles sur des choses qui me font sourire et qui me font réfléchir. Des articles sur des petites anecdotes qui arrivent dans ma vie de citadin Montréalais pourraient faire surface aussi, quand l’occasion s’y prête.

À quel fréquence vas-tu écrire des articles?

Pour être honnête, je ne sais pas.

Si je vois un sujet qui m’inspire, j’écrirai dessus. Je n’aime pas donner de « deadline » parce que ça crée une attente que je ne pourrai peut-être pas respecter. On verra comment le temps avance. Évidemment, plus j’ai un public, plus j’aurai envie d’écrire. (Je vous invite donc très très subtilement à partager ce blog avec vos connaissances et sur les réseaux sociaux.)

Voilà qui conclu les questions, parce que je n’avais plus rien à dire. Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à les demander dans les commentaires et j’y répondrai surement.

Au plaisir de vous montrer ma contre vision.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.