LITTÉRATURE: Le Noroît agite les voiles du changement


Mélissa Labonté et Charlotte Francoeur, photo: Alexandre Roy-Gilbert

Après 30 ans à la tête des Éditions du Noroît, qui célèbrent leurs 50 ans cette année, le poète Paul Bélanger quitte ses fonctions de président et directeur en passant le flambeau à Mélissa Labonté et Charlotte Francoeur. Les codirectrices et copropriétaires prennent le relais dès aujourd’hui.

Les Éditions du Noroît continueront de souffler, mais dans une nouvelle direction avec Mélissa Labonté et Charlotte Francoeur. Elles assurent le relais de Paul Bélanger qui était aux commandes depuis 1991. La maison d’édition avait été fondée et dirigée, de 1971 à 1991, par Célyne Fortin et René Bonenfant. Hélène Dorion a aussi codirigé Le Noroît de 1991 à 2001 avec Paul Bélanger.

La maison d’édition procèdera prochainement à la refonte de son identité visuelle, en se dotant notamment d’un nouveau logo et en modernisant ses maquettes de livres pour chacune de ses collections. Plusieurs événements viendront célébrer le 50e anniversaire au cours de la prochaine année.

Les nouvelles codirectrices comptent poursuivre la cohabitation de différentes générations parmi les auteurs·trices du Noroît en plus d’assurer le rayonnement de la voix des femmes, la défense de la poésie en traduction et le dialogue avec les arts visuels.

Charlotte Francoeur a travaillé à titre d’adjointe puis de directrice administrative des Éditions du
Noroît depuis 2018. En plus d’avoir complété un baccalauréat en Littératures de langue française
et rédaction professionnelle à l’Université de Montréal, elle a cofondé les Éditions Omri en 2016. Elle est également poète.

De son côté, Mélissa Labonté est titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en Études littéraires de l’Université du Québec à Montréal. Elle œuvre dans le milieu de l’édition depuis dix ans, ayant travaillé au Noroît pendant quatre ans à titre d’adjointe administrative.

Paul Bélanger assurera une transition en douceur en demeurant conseiller à l’éditorial pour tout le temps que le souhaiteront les codirectrices.

 » J’ai bien confiance que le duo Mélissa et Charlotte, nouvelles propriétaires du Noroît, accompagnées par Andréane Frenette-Vallières [responsable des relations de presse] , assureront de belle façon la continuité de la maison. […] C’est le moment, simplement, d’offrir la place à de nouveaux entrains pour que la petite maison de la grande aventure de la poésie poursuive sa mission », a déclaré le directeur sortant en guise d’au revoir.


Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.