Lettre 2 : Borobudur, coup d’envoi

Aprés un voyage avec histoire, me voici enfin en Indonésie.
L’histoire est cocasse, j’ai raté mon dernier avion de Djakarta à Yogyakarta, parti deux heures avent l’heure prévue! Logique, les lumières de la piste étant HS à « Yogya », un atterrissage de jour s’avérait opportun… La compagnie m’a finalement proposé un vol pour Solo, ville voisine, décalant mon arrivée à Borobudur de deux heures. Une galère globalement éventée qui me semble de très bon augure pour démarrer.

Mais quittons la superstition pour la spiritualité, l’architecture et l’art, en montant sur le fameux temple bouddhiste de Borobudur.

20111108-204523.jpg

Construit au 8-9e siècle, il symbolise avec ses 9 étages le chemin jusqu’au Nirvana, et se trouve orné de statues de Bouddha et magnifiques bas reliefs.

20111108-200550.jpg

20111108-200823.jpg

20111108-200927.jpg

20111108-200940.jpg

20111108-200958.jpg

20111108-201025.jpg

20111108-201037.jpg

20111108-201109.jpg

20111108-201123.jpg

Suivons maintenant le mouvement de ce matelot en tête de mat pour monter en haut du temple.

20111108-203857.jpg

20111108-203915.jpg

20111108-203923.jpg

20111108-203955.jpg
On y trouve uniquement des Bouddhas dans des sortes de cloches en pierre ajourées ( sauf un original à l’air libre). Au sommet se dresse un « stupa » central, renfermant lors de la découverte du temple par les occidentaux une autre statue du Bouddha, mais qui était probablement destiné à rester vide. Le message serait que plus on s’élève, plus la réalité est inaccessible aux sens, et ce jusqu’à se dissoudre dans le nirvana.

20111108-204009.jpg

Assez médité pour le moment, les premiers contacts ont été établis avec les Indonésiens, qui semblent très accueillants. J’ai passé une partie de l’après-midi à discuter avec deux étudiants, puis faire un bout de visite avec eux. Malgré quelques craintes que j’avais, cela ne s’est pas terminé autour d’un thé à la menthe chez l’oncle qui vend des tapis. Seul bémol, la France est principalement connue ici par son équipe de foot, j’ai rappellé que nous avons un XV de France (p…, 8-7!).
Enfin la grande mode pour les visiteurs Indonésiens est de se faire prendre en photo devant le temple avec le touriste de service, bibi en l’occurence ( qui a renvoyé l’ascenseur au bout d’un moment). C’est assez surprenant mais plutôt sympa, je vous laisse juger.

20111108-204626.jpg

20111108-205858.jpg

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.