Kadhafi roulait en Fiat 500 électrique

Benoit Charette

C’est une étrange découverte qu’ont faite les rebelles libyens en pénétrant dans le palais de Muammar Kadhafi. Si, à leur grand dam, ils n’ont pas réussi à mettre la main sur le dictateur, ils ont en tout cas retrouvé sa voiture. Une minuscule Fiat 500 entièrement électrique, fait main en Italie.

Fiat 500

Fiat 500

Malgré ses allures de poids plume, il a tout de même fallu pas moins de deux soldats pour la tirer hors des interminables tunnels souterrains que compte le bunker présidentiel. Cette belle italienne ne figure pas sur le catalogue de la marque de Turin ; elle est en réalité l’œuvre du carrossier transalpin Castagna. Baptisé Capri, ce modèle unique dérivé de la Fiat 500 cabriolet ne possède aucune porte. Mais toutes les options sont au rendez-vous. Les plus classiques – bois et cuir à volonté, jantes alliage de 17 pouces – comme les plus farfelues – un intérieur couleur crème avec des finitions vertes, une capote couleur sable, une carrosserie vert et or. Mais le plus étonnant reste le nez de la voiture. En lieu et place de la marque Fiat sera placé un logo inédit décrivant la silhouette noire de l’Afrique, avec en vert la Libye.

La petite Italienne possède un moteur électrique de 34 kW construit à Gênes. Le chauffage avant et arrière, peu utile à Tripoli, est remplacé par des piles au lithium. Le réservoir de carburant laisse sa place à une pompe géante de climatisation.

200 000 euros

Le véhicule atteint une vitesse de pointe de 160 km/h et possède une autonomie de 260 kilomètres, pour un temps de chargement n’excédant pas les dix minutes. Cette prouesse a été rendue possible par la livraison de deux charges centrales géantes importées de Suède. Comble du raffinement cher au Kadhafi, rien n’indique que la Capri est électrique, puisque c’est sous le nez que se cache la prise de recharge. Tout de même étonnant qu’un des Prince du pétrole se promène en voiture électrique qui lui aura coûté 200 000 euros.

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.