Ford Freestyle (2005-2007)

Benoit Charette

Voici un des secrets les mieux gardés de l’industrie du véhicule d’occasion. Cet utilitaire n’a pas connu le succès qu’il méritait simplement parce que Ford l’a mal vendu et l’arrivé l’année suivante du Flex a pousser le Freestyle sur la ligne de côté. On pourrait qualifier la Freestyle de Volvo XC90 à la sauce Ford. Le responsable de projet, M. Jan Vulcan est le même Suédois qui était responsable du Volvo XC90. La majorité des composantes sont aussi empruntées à ce véhicule (tel le système 4 roues motrices et la plateforme). On pourrait résumer son positionnement sur le marché en le définissant comme la version familiale de la berline Five Hundred.  Un croisement génétique entre une voiture, un utilitaire et une fourgonnette qui se veut la tendance du moment dans le monde automobile.

Ford Freestyle 2005

L’intérieur est sous le signe de la flexibilité avec de l’espace pour six ou sept personnes sur trois rangée de sièges. Malheureusement, Ford comme pour bien d’autres produits a manqué d’imagination au chapitre de l’ambiance. Si l’assemblage et la qualité de la finition n’est pas remis en cause, la présentation est ordinaire au mieux et banale dans la version de base. Parmi les quelques options, Ford offre un rideau gonflable qui couvre toute la longueur des deux côtés du véhicule. Baptisé Safety Canopy ces rideaux peuvent même rester gonflés pendant six secondes si le véhicule est victime de capotage pour une protection accrue des occupants.

Le moteur de la Freestyle consiste en un V6 de 3 litres Duratec (203 chevaux) qui procure des performances appropriées dans la plupart des situations. Ce moteur est, par contre, bruyant en forte accélération. La boîte de vitesses à variation continue lui permet de fonctionner en souplesse. Elle s’active en douceur, ce qui n’est pas toujours le cas pour ce type de boîte. De plus, elle assure une consommation de carburant raisonnable, et ce, même avec la transmission intégrale. Dans un monde idéal, Ford aurait dû offrir 50 chevaux de plus et une boîte automatique à six rapports et les chiffres de ventes auraient été bien différents.

À l’instar de la transmission intégrale Haldex, la plateforme provient également de Volvo. Elle fait donc en sorte de dégager une grande impression de solidité. La suspension assure une portée confortable tout en étant assez souple pour absorber les imperfections de la chaussée. Au volant, la conduite s’apparente davantage à celle d’une voiture.

Le Freestyle figure sur la liste des meilleurs véhicules de Ford. Pour peu que vous appréciiez le design de sa carrosserie, il offre confort et polyvalence. Sa très grande qualité de routière en son faible prix d’achat en fait un excellent véhicule d’occasion

Les données essentielles

Indice de fiabilité : 3/5

Valeur de revente : 3/5

À surveiller : surveillez plus particulièrement le véhicule de l’année d’introduction, soit 2005

Rappels

– Infiltration d’eau dans les mécanismes de loquet de portière (2005-2006)

– Courroies du réservoir de carburant (2005)

Prix

Neuve en 2005 60,000 km 120,000 km 170,000 km

SE 2RM 33 295$   9 700$          7 800$     6 900$

SEL 2RM 34 795$ 10 400$          8 100$     7 200$

Limited 2RM 40 445$ 10 800$     8 600$     7 500$

(Environ 1 000$ de plus par versions pour les modèles 4 roues motrices)

Neuve en 2006 50,000 km 100,000 km 150,000 km

SE 2RM 33 495$ 10 600$          9 000$     8 100$

SEL 2RM 34 995$ 11 800$        10 300$     9 000$

Limited 4RM 43 395$ 12 600$   10 900$     9 800$

Neuve en 2007 40,000 km 80,000 km 120,000 km

SEL 2RM 33 399$ 12 700$        11 100$     9 900$

Limited 4RM 41 299$ 14 500$   12 900$   11 300$

 

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.