En 2011, le consommateur toujours plus schizo!

Le magnifique magazine électronique français Influencia, véritable bible en matière de marketing, nous révèle de quoi sera fait 2011… passionnant!

Extrait de Influencia.

« Chaque année, Faith Popcorn et sa sociéré BrainReserve dissèquent les tendances à venir. L’Amérique lui doit l’invention du terme « cocooning », devenu Lo-Co (Local Cocooning) a marqué 2010, il est toujours d’actualité. En 2011, Faith Popcorn enterre la guerre des sexes tout en reconnaissant une soif d’individualité de la part des consommateurs las de vivre dans une société dépersonnalisée. Tendance accompagnée pourtant d’un désir d’appartenir à un clan (àcondition qu’il partage bien-entendu nos valeurs). En résumé, en 2011, le consommateur sera plus schizo que jamais… »

En résumé, la papesse des chasseurs de tendances verrait l’année 2011 comme :

« Une société ni masculine, ni féminine mais tout simplement humaine »

« La tendance (toujours montante) de vouloir appartenir à un clan, qui nous incite à nous inscrire sur des sites d’auto partage, d’échange de produits ou d’autres systèmes sociaux qui nous permettent de cautionner un système de valeurs auquel nous nous identifions. Cette tendance à la collaboration va continuer mais risque d’entrer en collision avec son grand frère, une tendance que nous avons baptisée « l’EGOnomics » ou la quête d’individualisme à travers le consumérisme ».

Quelques grandes tendances qui marqueront l’année 2011:

 Atmos Fear : ou la peur de l’atmosphère, la pollution de l’air, l’eau contaminée, la nourriture impure, autant de phénomènes qui inquiètent le consommateur et sèment le doute dans son esprit.

The vigilant consumer: le consommateur est vigilant et pas prêt à se laisser berner. Il s’engage politiquement, manifeste, proteste, et fait pression sur les marketeurs.

Small indulgences: L’heure est aux petits plaisirs, au luxe abordable, afin de soulager son stress.

Being alive: Ou la quête de longévité : un esprit sain dans un corps sain. La quête de longévité nous pousse à faire plus attention à nous.

 Cashing out : On se pose des questions sur notre carrière, sur nos choix personnels pour finalement décrocher et opter pour un mode de vie plus simple.

Voilà autant de pistes passionnantes à explorer…

Site Officiel de BrainReserve

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.