Elvar!!

Aujourd’hui nous avons plongé sur Santa Rosa Wall. Un des sites archi connu de la région. Un mur (wall) est en fait un terme de plongée plutôt clair, c’est une paroi verticale, comme une falaise sous-marine, où le corail et d’autres organismes s’accrochent.

Parfois ces murs sont petits, quelques dizaines de mètres, dans le cas de Santa Rosa le mur commence à 15m de profondeur et tombe jusqu’à 600m!! Le grand bleu quoi. La visibilitée étant très bonne, on n’a pas vraiment conscience de la profondeur à laquelle on est. Il faut faire attention à ne pas descendre trop creux. Mais un mur, ça donne l’impression de voler… Et puis il y avait plein de petits passages ou l’on doit se faufiller. Très charmant et mémorable.

La palme revient cependant à Baptiste, qui nous a trouvé notre premier requin. Ne vous mettez pas à hurler, c’était un requin nurse, c’est à dire un de ceux qui font la sieste sous une roche.

20110629-093548.jpg

Mais Steph a eu de la difficulté avec ses oreilles lors de la première plongée, rien de grave mais pas de deuxième plongée pour elle aujourd’hui. On verra demain matin comment ça va.

La journée s’est par contre terminée sur une note magnifique. Un groupe de dauphins batifolaient le long du rivage en fin de journée. On a pu les observer longuement depuis notre hamac… D’où le titre, clin d’oeil à Philo, et pour tous les autres qui se souviendront de la grenouille et la baleine. On voulait tous être dans l’eau avec eux!!!

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.

Elvar!!

Aujourd’hui nous avons plongé sur Santa Rosa Wall. Un des sites archi connu de la région. Un mur (wall) est en fait un terme de plongée plutôt clair, c’est une paroi verticale, comme une falaise sous-marine, où le corail et d’autres organismes s’accrochent.

Parfois ces murs sont petits, quelques dizaines de mètres, dans le cas de Santa Rosa le mur commence à 15m de profondeur et tombe jusqu’à 600m!! Le grand bleu quoi. La visibilitée étant très bonne, on n’a pas vraiment conscience de la profondeur à laquelle on est. Il faut faire attention à ne pas descendre trop creux. Mais un mur, ça donne l’impression de voler… Et puis il y avait plein de petits passages ou l’on doit se faufiller. Très charmant et mémorable.

La palme revient cependant à Baptiste, qui nous a trouvé notre premier requin. Ne vous mettez pas à hurler, c’était un requin nurse, c’est à dire un de ceux qui font la sieste sous une roche.

20110629-093548.jpg

Mais Steph a eu de la difficulté avec ses oreilles lors de la première plongée, rien de grave mais pas de deuxième plongée pour elle aujourd’hui. On verra demain matin comment ça va.

La journée s’est par contre terminée sur une note magnifique. Un groupe de dauphins batifolaient le long du rivage en fin de journée. On a pu les observer longuement depuis notre hamac… D’où le titre, clin d’oeil à Philo, et pour tous les autres qui se souviendront de la grenouille et la baleine. On voulait tous être dans l’eau avec eux!!!

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.