Dans la lunette d’Issey Miyake

Il aura fallu plus de quatre ans à Issey Miyake pour concevoir un modèle de lunette se rapprochant de la perfection qu’il recherchait. Voilà qu’il lance, pour le printemps-été 2011, une première gamme complète de verres optiques et solaires, qui sauront plaire à la femme et à l’homme !

La perfection Miyake s’articule autour de la simplicité, de la modernité et de l’élégance (caractéristiques que l’on associe généralement aux vêtements issus de son atelier). Pour sa première collection de verres, il cherchait aussi à développer une charnière de lunette, qui, selon le créateur, serait une technologie exclusive. Quatre ans de recherche et développement lui auront été nécessaires pour atteindre son objectif.

Les trois modèles de branches sont faites d’acétate et d’acier inoxydable ultra légers. La collection du designer japonais comprend une trentaine de montures, allant du gris ou noir, en passant par le prune, le bleu et l’argenté. Au-delà de l’innovation, rappelons qu’une gamme de lunettes est souvent une source de revenu très lucrative pour un créateur.

En voici quelques modèles:

Prix : 260 à 380 $

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.