Cinéma: le nouveau Star Trek décevant

Ce qui frappe dans cette 245e adaptation dont l’utilité est plus que douteuse, c’est l’absence de réalisme. Un exemple parmi d’autres, la représentation des moyens de téléportation qui n’a aucun sens lorsqu’on sait comment le commun des mortels se téléporte vraiment.

Dans la salle, les spectateurs se moquaient ouvertement des oreilles pointues sur certains extra-terrestres. Autre point soulevant l’hilarité : les vaisseaux spatiaux, qui n’ont rien à voir avec les ceux que l’on retrouve sur le marché. Pas de trappes à éléphants, de glacière, ni même de petit sapin accroché au miroir. Lire la suite >>

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.